Suis-je fait pour travailler en intérim ?


Le travail temporaire a depuis plusieurs années le vent en poupe, et cette tendance semble encore s’accentuer au vu de la reprise économique du moment, suite à une crise sanitaire sans précédent. Cependant, si le travail en intérim présente de nombreux avantages pour les intérimaires comme les entreprises, il a autrefois été dévoyé, et les idées reçues ont la vie dure. Alors, entre infos et intox, comment savoir si l’intérim est fait pour vous ? Quelles sont les qualités nécessaires, pour exceller dans ce type de poste ? Quelles sont les spécificités de ces contrats, qui pour certains peuvent représenter des avantages, alors qu’elles en rebuteront d’autres ? Aujourd’hui, nous vous proposons de passer le test ! Découvrez 5 questions aux réponses décisives, afin de déterminer si oui ou non, vous êtes fait pour travailler en intérim.

Personne qui s'interroge sur l'intérim

📋 Test : L’intérim est-il fait pour moi ?

Pour vous, une journée de travail idéal est synonyme de :

A. Routine
B. Découverte

Quel adjectif vous correspond le plus ?

A. Stable
B. Polyvalent

Changer de métier au cours de votre carrière est pour vous :

A. Impensable
B. Une nécessité

Faire quelques kilomètres pour accéder à votre lieu de travail est pour vous :

A. Rédhibitoire
B. Une formalité

Votre rythme global de travail doit être :

A. Toujours le même
B. Je suis ouvert(e) à des horaires variés

👉🏻 L’intérim est-il fait pour moi ? Découvrez la signification de vos réponses !

Si vos réponses comportent une majorité de B, c’est avec un grand oui que nous vous répondons. Si au contraire, les A prédominent, c’est peut-être que cette voie ne vous convient pas, ou, que vous ne connaissez pas assez ce secteur d’activité et ses spécificités. Découvrons ensemble les qualités essentielles, pour s’épanouir et performer dans un emploi en intérim.

intérim

💼 Disponibilité et adaptabilité, maîtres-mots du travail en intérim

Vous l’aurez compris, le travail en intérim nécessite une grande flexibilité, notamment en ce qui concerne les délais du début d’une mission. En effet, très souvent, le besoin en matière de travail temporaire concerne un surcroit d’activité, le début d’un chantier, ou vise à pallier l’absence d’un salarié : les demandes des entreprises sont donc urgentes, et l’employé intérimaire doit être disponible quasi immédiatement. Cette disponibilité se décline également d’un point de vue purement pratique : certaines professions, comme préparateur de commandes ou encore agent de distribution, s’exercent dans des entrepôts, excentrés du centre-ville et peu desservis par les transports en commun. Dans ce type de cas auxquels nous sommes régulièrement confrontés, il est donc nécessaire pour un travailleur intérimaire d’être mobile et véhiculé, que ce soit via son propre véhicule, du co-voiturage, ou encore un deux-roues.

La disponibilité demandée est directement liée à la seconde qualité nécessaire afin d’exercer un emploi de travail temporaire sereinement : l’adaptabilité. Les entreprises formulant des demandes urgentes, elles ont un besoin opérationnel immédiat. Le temps de formation du collaborateur intérimaire est donc souvent limité, demandant une grande capacité d’adaptation, afin d’être autonome le plus rapidement possible sur un poste.

Cependant, pas de panique ! Si vous passez par une agence d’intérim comme Samsic Emploi, sachez que nous vérifions l’adéquation entre nos candidats et les entreprises accueillantes en amont. Nous connaissons les besoins et prérogatives de nos clients sur le bout des doigts, et savons ce qu’ils attendent d’un collaborateur : charge à nous de recruter en ce sens.

Cuisinier en intérim dans le secteur de la restauration

🎯 L’intérim, filière de choix pour se former

Si l’intérim demande une grande disponibilité, couplée à une adaptabilité certaine, on oublie trop souvent qu’il s’agit d’une filière de choix pour se former.

En effet, pour beaucoup de nos intérimaires, le travail temporaire est avant tout un moyen de découvrir plusieurs métiers différents, et ainsi monter en compétences sur différents domaines, avant de trouver leur voie. De plus, en ayant la possibilité d’exercer des métiers aux fonctions variés au fil des différentes missions, les salariés intérimaires peuvent acquérir des compétences transverses et donc étoffer leurs CV en vue d’une recherche d’emploi future. Cette montée en compétences est d’ailleurs particulièrement valorisée dans des agences d’intérim telles que Samsic Emploi, où nos intérimaires sont régulièrement invités dans nos centres de formation.

Par ailleurs, l’intérim est également une filière de choix pour se former, lorsque l’on parle cette fois de reconversion professionnelle. Par exemple, durant la crise sanitaire, nombre de métiers exercés dans des lieux non essentiels, comme la restauration, ont été mis totalement en pause. Pour les salariés impactés et souhaitant travailler, l’intérim a donc été une solution de choix pour provoquer un retour rapide dans la vie active, tout en découvrant un nouveau métier, que certains ont même décidé de continuer après le déconfinement.

🕵🏻 Le travail en intérim : l’envers des préjugés 

Si l’intérim a le vent en poupe depuis plusieurs années, certains clichés ont cependant la vie dure.... Parmi eux, la précarité de l’emploi, du salaire, ou encore un manque d’avantages sociaux. Découvrons ensemble l’envers de ces préjugés, qui perdurent dans le monde du travail en intérim.

Préjugé n°1 : Le travail en intérim est précaire

Historiquement, le travail en intérim proposait exclusivement des missions courtes, trouvant leurs origines dans un besoin urgent. Ainsi, nombre d’intérimaires choisissaient cette voie afin d’exercer un rythme différent, marqué par la saisonnalité par exemple, et laissant donc une grande liberté personnelle entre chaque mission. Aujourd’hui, l’offre de missions en intérim s’est considérablement élargie, et il est ainsi possible de trouver des missions courtes, comme des missions longues, voire très longues ! C’est notamment le cas si une entreprise souhaite remplacer un salarié en congé maladie de longue durée, ou encore en congé maternité.

Par ailleurs, et ce n’est un secret pour personne, les entreprises n’ont plus le droit à l’erreur lors de leurs embauches en contrat indéterminé, de surcroit après la baisse d’activité que la plupart des entreprises ont connue. Il n’est donc pas rare qu’après une mission de travail temporaire réussie, un salarié intérimaire se voit proposer un contrat en CDD ou CDI par l’entreprise d’accueil. Parfois, la mission en intérim est même spécifiquement conçue pour former et intégrer la personne avant un CDI !

Le temps où le travail en intérim était synonyme de précarité est donc bel et bien révolu, à l’heure où il est pour beaucoup considéré comme un tremplin vers des CDD et CDI.

Préjugé n°2 : les salaires en intérim sont bas

Preuve que les préjugés sont tenaces, encore trop de personnes sont convaincues que les contrats en intérim riment avec bas salaires. Pourtant, sachez que bien souvent, la rémunération d'un intérimaire est plus élevée que celui de ses collègues de travail, exerçant un poste similaire en CDI, et dans la même entreprise !

Par ailleurs et en plus de son salaire fixe, la personne travaillant en intérim perçoit des indemnités de fin de mission, et également de congés payés. Des avantages aux montants exponentiels selon la durée de la mission, qui, couplés à leur rémunération, ferait taire les préjugés les plus tenaces sur un prétendu bas salaire en intérim.

Salaire

Préjugé n°3 : les avantages sociaux sont quasi inexistants pour les salariés en intérim

L’idée que les salariés en intérim ne bénéficient pas des mêmes avantages sociaux que les travailleurs en CDI est largement répandue, sans pour autant être véridique. En effet, si l’équipe de travail de l’intérimaire reçoit une prime de la part de l’employeur (prime de pénibilité, de rendement, etc.), le travailleur temporaire devra obligatoirement en bénéficier lui aussi.

Par ailleurs, en France, les contrats en intérim sont très encadrés par la loi. Les intérimaires bénéficient donc de la protection du code du travail, mais aussi du FASTT (Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire). Cette association à but non lucratif accompagne en effet les salariés en intérim à travers leurs différentes offres, comme l’aide à l'achat d'un véhicule, le service d'aide au logement, la proposition de services de garde d'enfants...

Vous l’aurez compris, si les clichés sont tenaces, les salariés souhaitant travailler en intérim sont de plus en plus nombreux, de par les opportunités de formation, d’ouverture sur des contrats à durée à indéterminée, mais aussi les divers avantages sociaux et financiers que ce type de contrats présente.

Vous sentez que le travail en intérim est fait pour vous ? Découvrez toutes nos offres à pourvoir !