Préparer et réussir votre entretien en face à face


Ça y est, vous avez décroché votre premier entretien ! Bravo, votre dossier a retenu l’attention. Prochaine étape : la rencontre avec le recruteur. Il voudra s’assurer de certains points. Les indications de votre dossier sont-elles bien exactes ?  Votre motivation pour le poste est-elle bien réelle ? Votre personnalité est-elle compatible avec l’univers de travail de l’entreprise ? Pour convaincre le recruteur, donnez-vous les moyens d’arriver en pleine confiance.

Montrez votre intérêt

Rechercher un nouveau job est un acte impliquant. Montrez votre intérêt pour l’entreprise et prouvez que vous n’êtes pas là « par hasard ».

Avant l’entretien, il est primordial de se renseigner sur les activités de l’entreprise, le nombre de collaborateurs, son histoire… Ensuite, n’hésitez pas à rechercher des informations qui correspondent à votre spécialité professionnelle pour renforcer votre intérêt auprès du recruteur ; c’est là que vous ferez la différence !

Ayez réponse à tout

Attendez-vous à devoir répondre à certaines questions « classiques » du type :

1-   « Quelles sont vos principales qualités et vos principaux défauts ? »,

2-   « Que pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise ? »…

Mieux vaut y avoir réfléchi avant l’entretien.  D’autres questions, que vous n’aviez pas prévues, peuvent également vous être posées et feront appel à votre sens de l’adaptation.

Rappelez-vous que le recruteur s’intéresse autant à votre réponse qu’à la manière dont vous réagirez à ses questions. Dans tous les cas, restez zen.

Question de feeling

Le premier contact avec le recruteur est déterminant. Il met en avant des éléments concrets de savoir-être, comme votre ponctualité, votre tenue vestimentaire, votre sourire et votre posture. Comme on le dit souvent : on n’a pas deux occasions de faire une bonne première impression !

Il est primordial de rester naturel… tout en montrant sa détermination de manière simple et directe.

Et après ?

Si le recruteur ne vous communique pas lui-même les étapes qui suivront l’entretien, n’hésitez pas à l’interroger sur la suite du processus. Combien de candidats sont encore en course ? Y aura-t-il une nouvelle session d’entretiens ? Avec qui et dans quels délais ?

Et si vous n’avez pas de nouvelles de la part du recruteur dans les délais indiqués, relancez-le (sans excès !) car c’est aussi une manière de démontrer votre motivation.