Soft Skills : c'est le moment de vous démarquer !


Les diplômes et l’expérience ont longtemps constitué les clés d’entrée de l’entreprise : la formation permettait d’accéder à un métier précis, et l’expérience acquise était promesse d’évolution.

Aujourd’hui, cette garantie symbolique accordée à l’éducation persiste dans certaines entreprises, qui considèrent les diplômes comme des indicateurs crédibles des capacités des candidats. Mais les autres l'ont bien compris : il faut tout miser sur le savoir-être.

À présent, les recruteurs apprécient et valorisent les soft skills, autrement dit « les compétences douces ».

Mais les soft skills, qu'est-ce que c'est ?

Elles désignent le savoir-être et les qualités humaines comme les capacités de communication, le caractère, le sens du relationnel, ou encore l’adaptabilité.
Les soft skills sont des compétences comportementales, le plus souvent acquises en dehors de la sphère scolaire ou universitaire. On peut choisir de les adopter et de s'y former.
Elles sont également transversales. Cela veut dire qu'elle sont transposables dans la vie professionnelle, comme dans la vie personnelle.
Enfin, elles sont spécifiques aux humains. C'est-à-dire qu'elles ne peuvent pas être attribuées aux machines.

Ces compétences douces sont complémentaires à ce que l’on appelle les « hard skills », qui comprennent la maîtrise des logiciels, les savoir-faire techniques, les performances linguistiques, l’expérience acquise… Elles apprisent durant un cursus scolaire.
Les nouvelles technologies font que les compétences techniques se périment plus rapidement qu'avant - leur durée de validité est comprise entre 12 et 18 mois, selon l’OCDE.

Les soft skills incontournables pour plaire aux recruteurs :

Soft skills liées à la communication

  • Faculté à communiquer à l'oral ou l'écrit, prise de parole
  • Capacité à « réseauter »
  • Sens du collectif, capacité à travailler en équipe
  • Pouvoir de négociation, savoir convaincre
  • Influence
  • Amabilité/Courtoisie

Soft skills liées à l’agilité

  • Capacité d’adaptation, flexibilité, résolution des problèmes
  • Prise de recul, ouverture à la critique
  • Gestion du stress, stabilité émotionnelle
  • Ouverture d’esprit, créativité
  • Proactivité, prise d’initiative, force de proposition
  • Efficacité, capacité à travailler sous pression
  • Capacité de jugement, prise de décision

Soft skills liées à la personnalité

  • Confiance en soi, persévérance
  • Motivation, extraversion
  • Résilience
  • Organisation, gestion du temps, caractère consciencieux
  • Assertivité
  • Convergence
  • Empathie
  • Fiabilité, fidélité
  • Humilité


D’après une enquête de Cadremploi réalisée en mai 2019, 62 % des dirigeants et managers se disent prêt à recruter des candidats principalement sur les critères de soft skills.

Soft skills

Quelles sont mes compétences à moi ?

Vos compétences comportementales sont votre meilleur atout pour vous démarquer face à d'autres candidats aux compétences similaires. Savoir les mettre en valeur est primordial pour réussir à trouver un emploi ou bien évoluer dans son poste.

Pour de définir vos propres soft skills, faites un inventaire exhaustif de vos compétences. Prenez un temps pour lister :

  • Vos expériences passées en termes de missions et tâches,
  • Les compétences « dures » que vous en tirez, sous la forme de verbes d’action (recruter, utiliser Excel,etc.),
  • Les « soft skills » qui vous ont permis de mener ces missions de manière particulièrement qualitative (bien communiquer, être emphatique, etc.) et qui vous ont permis de surmonter toutes les difficultés.

Puis vérifiez que l'image que vous avez de vous-même soit conforme à celle que vous renvoyez. En demandant à des interlocuteurs de différents niveaux (hiérarchie, âge, de communautés différentes, etc.) de vous faire des retours factuels.
Vous pouvez apprendre des autres et de leurs expériences si vous réussissez à rester ouvert d'esprit.

Les soft skills nécessitent une prise de conscience personnelle de ses comportements et de leurs impacts, une acceptation d’en changer, ainsi que de la pratique et du temps.

Comme vous avez pu le voir, les soft skills suscitent de plus en plus l'intérêt des recruteurs.
Mais il n'est de réussite dans un poste sans la conjugaison des hard et des soft skills.
Nous vous encourageons donc tout au long de votre vie professionnelle et personnelle à apprendre de nouvelles choses et surtout à mieux vous connaitre, pour mieux vous développer.

Dans cet article, nous vous expliquons comment les mettre en valeur sur votre CV, sur le web, lors d'un entretien d'embauche ou dans votre entreprise.