Les softs skills : comment les mettre en valeur ?


Vous cherchez à valoriser vos qualités humaines pour décrocher un emploi ou bien pour évoluer professionnellement au sein de votre entreprise ? Vous êtes au bon endroit.
Les softs skills ont le vent en poupe auprès des recruteurs alors apprenez à vous connaitre en tant que professionnel pour mieux vous vendre.

Comment les mettre en valeur sur mon CV pour me faire recruter ?

1. Avant de mettre à jour ou refaire votre CV, prenez quelques instants pour définir vos soft skills à l’instant T.
Vos qualités d'hier, ne sont probablement plus vos qualités d'aujourd'hui. Il est donc important de modifier votre CV après chaque nouvelle expérience.
2. Lorsque vous répondez à une offre d'emploi, lisez bien la partie « profils recherchés ». Les offres d’emploi mentionnent souvent certaines soft skills que les entreprises jugent importantes pour le poste.

C’est le croisement entre ces deux points que vous devrez mettre en avant sur votre CV.

Pour les placer, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Directement sous le titre de la fonction en haut du CV,
  • Dans la description de chaque poste,
  • Dans un encadré à part, particulièrement intéressant pour résumer,
  • En fin de CV dans une section "valeurs personnelles".

Pour encore plus d'impact, intégrez-les dans votre lettre de motivation et donnez des détails à la fois concrets et concis qui mettront en valeur ces soft skills. Par exemple, si vous êtes Commercial.e vous pouvez mettre en avant votre capacité à réseauter et votre pouvoir de négociation qui vous ont permis de signer un gros contrat.
Pour retrouver les soft skills incontournables pour plaire aux recruteurs, cliquez ici.

Mais attention, le CV a pour objectif principal de présenter un parcours professionnel exposant des compétences, des expériences et des formations, les soft skills ne doivent pas prédominer.

Comment les mettre en valeur sur le web ?

Certains recruteurs ont pour réflexe de vous chercher sur internet pour découvrir qui se cache vraiment derrière le CV qu’ils ont entre les mains. Vous devez donc essayer de maitriser ce que vous dîtes mais également ce que l’on dit de vous. Par exemple, si vous apparaissez sur la photo d’un de vos amis et que vous n’êtes pas sous votre meilleur jour, supprimez l’identification. C’est aussi simple que cela mais il faut y penser. 

Vos médias (site internet, blog personnel, etc.) et réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Twitter, etc.) sont le lieu idéal pour valoriser vos soft skills personnels sous un angle professionnel, notamment Linkedin : pensez à compléter la partie "compétences" de mots clés qui vous définissent et sollicitez la recommandation de ces compétences à vos relations (anciens camarades de classes, professeurs, collègues, etc).

Une fois votre e-reputation gérée, vous pourrez démontrer vos soft skills en publiant des contenus dédiés : visuels, vidéos, articles… soyez créatifs !

Comment les mettre en valeur lors de l'entretien d'embauche pour enfin sortir du lot ?

Avant le dit entretien, relisez les soft skills mises en avant dans votre CV et lettre de motivation mais également celles spécifiées dans l’offre d’emploi. Soyez prêt à donner des exemples avec des faits précis pour chaque soft skill. En contextualisant vos qualités avec vos potentielles futures fonctions, cela projettera et rassurera le recruteur qui pourra évaluer votre compatibilité avec le poste à pourvoir.

Attention, il ne s’agit pas de faire un déballage de toutes vos qualités, ni d’en faire la liste. Montrez à votre recruteur que les compétences nécessaires pour ce poste font déjà partie de votre éventail de qualités, ou bien que vous cherchez à les développer.

Comment les mettre en valeur auprès de mon entreprise ?

Le savoir-être en entreprise est un facteur clé de l’évolution professionnelle. Pour déterminer quelles compétences comportementales sont à valoriser ou à développer, vous devez réfléchir aux qualités humaines requises dans votre quotidien professionnel et les mettre en parallèle avec les qualités qui favorisent la performance sur le poste que vous occupez. Votre entourage professionnel peut également être d’une aide précieuse pour identifier vos qualités et les axes d’amélioration.

Une fois la prise de conscience effectuée, il vous faudra travailler vos qualités humaines quotidiennement. La préparation à l’entretien annuel d’évaluation sera l’occasion idéale pour faire une auto-évaluation et réfléchir aux réussites et difficultés rencontrées au cours de l’année. L’entretien, quant à lui, est le moment de valoriser votre travail sur vous-même et de demander une augmentation ou bien une promotion. Si vous jugez que vous avez encore du chemin à parcourir, votre manager peut vous accompagner pour renforcer vos compétences humaines actuelles ou en développer de nouvelles, notamment via des formations spécifiques : gestion du stress, gestion de projet, coaching, etc.

Le conseil de l'expert

Selon Camille, Chargée de recrutement chez Brainfield, savoir être naturel en entreprise sans jamais oublier que nous ne sommes pas avec sa famille ou ses amis est la meilleure des soft skills. C'est une prise de recul qui demande une attention particulière au quotidien mais qui permet de savoir rebondir et de rester positif quoi qu'il arrive.

Si vous souhaitez aller encore plus loin et marquer les esprits de vos recruteurs, pourquoi ne pas mentionner vos « mad skills » ou compétences « exceptionnelles » ?
Ce concept vient compléter le duo déjà bien établi des hard et des soft skills. Les « mad skills », sont en réalité des « soft skills » particulièrement rares ou hors du commun, acquises via la pratique d’une activité sportive ou créative, ou d’une passion originale.